La direction de Proservia rembourse son déficit sur le dos des salariés

Quand Proservia fait travailler ses salariés gratuitement…

 

Chèr(e)s collègues, la CGT vous conseille de bien vérifier toutes vos fiches de paie en fin de mois.

Car notre direction, non contente de perdre des contrats et d’être en déficit, fait payer les pots cassés à ses employés !

Si vous êtes au 35 heures et que vous prenez une ou plusieurs journées de congés, faite très attention à ne pas dépasser 7 heures par jour pour le reste de la semaine, car Proservia refusera de vous payer vos dépassements d’horaires.

Voici un cas concret :

Vous avez des enfants et votre crèche est fermée et vous lâche pendant 1 mois.

Vous décidez donc de prendre vos mercredi sur vos congés pour pallier au problème. Mais comme vous êtes consciencieux et professionnel, vous n’hésitez pas à faire 1 heure en plus les 4 jours restants.

Malheureusement, votre professionnalisme ne sera pas pris en compte par Proservia et vos heures ne seront pas payées !

En effet, les congés payés ne sont pas comptabilisés en tant que travail effectif, et ne rentrent pas dans le calcul des 35 heures de travail à effectuer.

Donc sur cette semaine, si vous prenez un jour de CP, et si vous travaillez 4 journées de 8 heures, on ne vous comptabilisera pas 32 heures de travail + la journée de CP, mais 28 heures de travail effectif + la journée de CP (7 heures), soit 35 heures.

Ne seront payées uniquement que les heures travaillées au delà des 35 heures sur les 4 jours de la semaine.

En cas d’absence d’une journée, les salariés perdent donc 7 heures.

C’est du travail dissimulé, la CGT vient de saisir l’inspection du travail.

Vous pouvez penser que 2 heures par ci et là ne sont que peu de choses, mais imaginez ce que cela représente sur 3200 salariés…

Voici comment le Directeur Général renfloue les caisses de Proservia !

 

 

La CGT félicite Jean François 1er pour cette magnifique trouvaille, rien de tel pour motiver et fidéliser les salariés Proservia. Pour rappel, l’esclavage a été aboli en France en 1848.

…Et leur demande de payer leur outil de travail !

Autre mauvaise pratique très répandue au sein de Proservia : les salariés contactés par leur responsable sur leur téléphone personnel, ce même numéro personnel communiqué aux clients, voir utilisé dans le cadre de l’astreinte.

Certains directeurs de région, comme le Directeur du sud-ouest, refusent de fournir une ligne professionnelle à des salariés pour garder leur employabilité.

La CGT rappelle que c’est à l’employeur de fournir aux salariés les outils pour travailler.

Par conséquent, aucun salarié dans le cadre de sa mission, n’a l’obligation de communiquer ou répondre sur ton téléphone personnel, qu’il soit technicien, ingénieur, chef d’équipe, etc…

Un salarié n’a pas à fournir de justificatif quand à son refus de communiquer / utiliser son téléphone personnel.

Les seules personnes de Proservia qui peuvent vous contacter sur votre ligne personnelle, sont des membres de l’équipe RH et pour des questions relevant de leurs compétences (ex : justificatif d’absence).

La CGT invite les salariés à cesser d’utiliser leur téléphone personnel et de faire une demande par écrit d’un téléphone professionnel.

 

La hausse du SMIC Macron, en fait c’est bidon

 

Suite aux annonces de « M. le Président », des collègues nous ont contacté pour savoir en quoi cette hausse allait les impacter.

Plusieurs collègues sont en effet avec un salaire très bas de 1550 € brut), donc en dessous de la hausse annoncée du SMIC : 1480 € + 100 € = 1580 €.

Vient aussi se poser la question de ceux touchant 1600 €, et qui n’ont pas envie de se retrouver smicards.

Il n’y a pas d’augmentation du SMIC au delà de l’augmentation légale de 30 €.

L’augmentation de 100 € correspond à 20 € d’augmentation déjà prévue + 80 € d’augmentation de la prime d’activité.

La prime d’activité est une prestation sociale sous conditions de ressources financée par l’état (vos impôts).

Macron avait prévu d’augmenter cette prime de 80 € pendant son quinquennat, la hausse intervient dés maintenant, et n’est plus étalée jusqu’en 2022.

Et pour ce qui est des augmentations chez Proservia, M. Guyomar maintient sa décision des augmentations individuelles…

Début 2019, si vous voulez voir votre salaire augmenter, il va falloir suivre l’exemple des gilets jaunes. Chiche ?

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.