Des clopinettes pour garder les salariés

Prime pour les CDS

Au cours de la réunion C.E. d’octobre 2018, la direction Proservia a annoncé la mise en place de primes pour l’ensemble des CDS.

Qui est à l’initiative de cette prime ?

Contrairement à ce qui a été annoncé par un autre syndicat, c’est une décision unilatérale de la direction Proservia.

Aucune organisation syndicale chez Proservia ne peut en revendiquer le mérite.

La CGT tenait à clarifier ce point, l’approche des élections professionnelles ayant pour résultat de faire pousser des ailes à certains.

Pourquoi la direction Proservia a-t-elle pris cette décision ?

Au même titre que la décision sur la mensualisation des heures supplémentaires, celle-ci relève de la volonté de la direction de faire baisser la fuite des salariés (turn-over).
La direction Proservia a beau clamer que les départs ne sont pas liés à des motifs de salaires ; dans la pratique, les collègues qui claquent la porte finissent toujours par citer une raison pécuniaire dans leurs motifs, en plus du climat social déplorable.

Pour la CGT, cette prime est une fausse bonne nouvelle :

Nous sommes bien sur, contents pour les heureux élus.

Cependant, contrairement à une augmentation de salaire, il n’y a aucun acquis pour les sala-riés concernés, cette prime peut disparaître du jour au lendemain.

Au même titre que les heures d’astreintes, pour un salarié, il suffit aussi de changer de presta-tion pour ne plus en bénéficier.
Enfin, cette prime étant soumis à des objectifs, son obtention en totalité nécessitera la prise des mêmes produits qu’un cycliste du tour de France.

Ce que la CGT propose pour enrayer la fuite des salariés :

  1. Des augmentations générales de salaires qu’ils soient ETAM ou CADRE.
    Nous croisons trop de collègues qui perdent leur motivation à travailler pour Proservia, devant la non-augmentation de salaire.
    Et contrairement à ce que sous-entend M. Guyomar, les salariés non-augmentés ne sont pas tous des « low performer ».
  2. Une mutuelle mieux disante que l’actuelle.
    Le montant de la cotisation ne serait plus une somme fixe, mais une somme proportionnelle au salaire (pour faciliter l’accès aux soins des petits salaires) ; c’est d’ailleurs ce qui est mis en place chez d’autres SSII. Chacun cotise en fonction de ses revenus, c’est le principe de base d’une vraie mutuelle responsable.

    Les pauses, nouveau sujet de pression sur les salariés…

La CGT a rencontré plusieurs salariés qui se sont fait remonter les bretelles – voir sanctionnés – pour « prise abusive » de pauses pendant leur temps de travail.

Contrairement aux idées reçues, la CGT rappelle que le temps de pause est un droit pour les salariés (cf. article L3121-33 du Code du travail).
Cas concrets :

  • pour une journée de travail standard (ex : 09h00 / 17h00), le salarié a droit à une pause repas de 45 minutes, qui n’est pas assimilé à du temps de travail ;
  • pour une journée de travail continu (ex : 13h00 / 20h00), le salarié a droit à une pause de 20 minutes, qui elle, est prise pendant le temps de travail.

Les pauses cigarettes / café / autre sont tolérées (sur Nanterre, la direction Proservia ou les RH sont les premiers à les utiliser), mais il ne faut pas en abuser.

Les formations Manpower, c’est sur le temps de travail !

Autre cas de figure, celui des formations pseudo-obligatoires, que Proservia / Manpower ont l’art de nous imposer.

Pour avoir la paix avec les courriels de relance, beaucoup de salariés font ces formations pendant leur pause déjeuner, ou le soir après le travail.

La CGT rappelle que ces formations doivent être faites uniquement pendant le temps de travail.

D’ailleurs, la direction Proservia en la personne de l’empereur Jean-François 1er, tient le même discours.

Un volontaire dans la salle pour dire au Directeur Général qu’il a tort ?

A partir du moment où vous recevez une notification pour faire ces simulacres de formations, la CGT vous invite à envoyer un courriel à votre responsable afin de lui demander de vous aménager (et de vous valider par écrit) un créneau dans votre plage horaire pour les effectuer.

Sans réponse de votre responsable, vous êtes libre de ne pas les effectuer.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.