Visite de l’inspecteur du travail

Le CHSCT IDF a reçu la visite de l’inspecteur du travail lors de sa dernière réunion.
L’inspecteur a rappelé à notre direction que :
« L’employeur doit assurer la sécurité et la santé physique et mentale de ses salariés. A défaut, il encourt de lourdes sanctions, et ce même si le dommage ne s’est pas réalisé. » (articles L 4121-1 à L 4121-5 du Code du travail)

Divers sujets ont été abordés :

CEX-RAC Orange :

Nos collègues n’ont toujours pas les protections anti-bruit demandés par le CHSCT depuis presque 1 an.
L’inspecteur a fait remarquer que Proservia est « en dehors des clous » car ce genre de choses doit être vue et réglée avant que les salariés soient installés dans leur bureau.

AG2R :

La direction propose un plan d’implantation au CHSCT qui a donné un avis négatif. Mais la direction n’en fait qu’à sa tête et a installé des salariés dans des locaux non sécurisés et encore en travaux !

L’Oréal :

Non respect des périodes de repos hebdomadaires pour les salariés en astreintes.

Le DRH, qui se promenait dans les couloirs de Nanterre ce jour là, est venu nous rendre visite ! Il s’est donc vu lui aussi rappeler certaines règles par l’inspecteur du travail…

L’inspecteur a demandé une réponse pour fin novembre aux questions du CHSCT ; il a prévenu que si Proservia continue son entrave au CHSCT, il les mettra en demeure sur le respect de la santé physique et moral de ses salariés.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *