Après EDF, Proservia perd le contrat l’Oréal !

La nouvelle a été annoncée ce matin aux équipes travaillant chez L’Oréal : le contrat est perdu, il est prolongé à fin mars 2019, le temps que le repreneur – Fujitsu / Solution 30 – soit opérationnel.

Les collègues concernés par cette mauvaise nouvelle sont essentiellement les techniciens & managers OSS & helpdesk basés en Île de France et sur Lille.

Pour la CGT, cette annonce n’a pas été une surprise : que ce soit par les contacts que nous avons au niveau du client, ou les réponses évasives de notre direction en réunion C.E., nous avions de fortes craintes de voir nos inquiétudes se confirmer.

Au cours de la présentation des chiffres du 3ème trimestre, nous avons constaté que la direction venait de provisionner 3 millions d’euro. A quoi servira cette somme ?
Compte tenu que plus de la moitié des anciens salariés travaillant chez le client EDF ne sont plus chez Proservia et ont été plus ou moins gentiment invités à quitter l’entreprise, la CGT a des doutes sur les intentions de la direction.

Les techniciens / managers qui travaillent chez L’Oréal ne sont pas responsables de ce fiasco ; le coupable, c’est le Directeur Général.

Depuis son arrivée chez Proservia fin 2016, Jean-François Guyomar ne cesse de faire le paon devant les salariés en déclarant qu’il a tout compris de la situation de cette entreprise en à peine cinq jours, qu’il a établit un plan, qu’il va remettre Proservia sur les rails d’ici fin 2018, bla-bla-bla…

Aujourd’hui, les faits parlent d’eux-mêmes :
– Le directeur Général vient de perdre son deuxième gros contrat en un an ;
– Il a été incapable jusqu’à maintenant de signer un seul gros contrat de prestation équivalente ;
– Proservia continue à perdre de l’argent.
Nous sommes tous concernés, nous sommes tous solidaires.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.