La rentrée commence bien

Déménagement sur le site de Le Pecq, les salariés ne chantent pas l’hymne à la joie.

Lors de son arrivée chez Proservia, M. Guyomar avait annoncé qu’il voulait rendre Proservia plus attractif vis-à-vis de ses clients et de ses salariés, que le site de Nanterre était trop éloigné, qu’il fallait se rapprocher de Paris / la Défense.

Au final, 113 salariés de Nanterre vont s’éloigner encore plus de Paris, pour aller sur le site de Le Pecq, soit au moins 15 minutes de trajet supplémentaires.

Ce nouveau site est aussi éloigné de la gare SNCF que celui de Nanterre. Même sur ce point, Proservia n’a pas réussi à corriger le tir.
Ne resteront sur Nanterre que les membres de la direction, les services RH, les équipes commerciales et administratives. A croire que Proservia fait tout pour séparer son personnel…

Concernant les locaux en eux-mêmes et leur aménagement : par rapport aux plans fournis, ça ne vend pas du rêve, Proservia donne l’impression de naviguer à vue sur ce sujet. Plusieurs de nos questions n’ont pas eu de réponse au cours de la dernière réunion C.E.

Le déménagement du personnel vu chez Proservia

Pour la restauration, la direction déclare que tout va bien. Quid du restaurant d’entreprise ?
Il y en a un sur le site, mais pour lequel il faudra payer des droits d’entrée.
Lorsque les élus CGT ont demandé à la direction Proservia si elle s’engage à faire verser une participation ou un panier repas pour les salariés voulant manger sur place, cette dernière a donné une réponse plutôt évasive.

La CGT va suivre ce déménagement de près. Nous ne laisserons pas nos collègues emménager dans des locaux inadaptés et travailler dans de mauvaises conditions.

La place de parking des handicapés, c’est sous la flotte !

Proservia communique via internet sur son code de conduite éthique, sa politique RSE.

Le terme RSE est un outil de communication inventé par le patronat, pour donner une image positive de l’entreprise.
La direction est même favorable à la mise en place d’une commission RSE au sein du C.E., c’est dire comme cela les arrange.

Proservia se dit employeur responsable, mais la CGT constate que ces discours ne sont que du vent. Quand un collègue handicapé a besoin d’un aménagement de poste, la solution proposée est trop souvent la porte de sortie.

 

Sur le futur site de Le Pecq, Proservia reste fidèle à ses principes : le parking n’est pas accessible aux handicapés.
Les deux places de parking réservées, seront à l’extérieur, sans le moindre abris !

Il n’y a rien de compliqué à aménager des places handicapés, il suffit de faire preuve de bonne volonté. La CGT demande à la direction Proservia de revoir ses plans.

Le DRH dans l’incapacité de répondre aux courriels.

Les organisations syndicales et Proservia devaient entamer à la rentrée des négociations sur les sujets suivants :

  • la mutuelle ;
  • la gestion du parcours professionnel ;
  • la révision de l’accord pour les frais professionnels ;
  • les astreintes.

 

A cela, vous rajoutez le sujet délicat des NAO (augmentations de salaires).
Mais aujourd’hui, nous n’avons toujours aucune date de réunion planifiée.

Depuis le début de l’année, nous n’avons toujours pas de directeur des relations sociales chez Proservia. Son remplaçant temporaire, notre DRH M.  Riou, n’est pas en mesure de répondre à ses courriels comme vous pouvez le constater sur cette photo ci-dessous :

Il serait temps que M. Guyomar mette en place quelqu’un qui fasse preuve de sérieux quant aux relations sociales. La CGT ne manquera pas d’aborder ce sujet avec la direction Manpower.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *