L’inspection du travail rappelle à l’ordre Proservia

Derrière la chasse aux collègues en inter-contrat, on retrouve la patte de l’ irresponsable des ressources inhumaines arrivé d’Alten (bizarre coïncidence), M. Amaury Tourret.

Sa méthode est habile : on invite un salarié pour parler de sa situation d’inter-contrat, il vient en toute confiance pensant qu’on va lui proposer une mission, ne se fait pas accompagner d’un représentants du personnel… Et paf !

Il tombe dans un guet-apens où le SDM et le RH lui proposent une rupture conventionnelle, sous le prétexte fallacieux d’une absence de mission correspondant à ses compétences.

Suite aux témoignages que nous avons reçu, la CGT a contacté l’inspecteur du travail, qui a envoyé un courrier de rappel à l’ordre.

En effet, n’en déplaise à M. Amaury Tourret :

  •  la responsabilité de fournir du travail incombe à Proservia, pas au salarié ;
  • Proservia a l’obligation de veiller que ses salariés suivent des formations pour s’adapter à l’évolution de leur poste de travail ;
  • Proservia a l’obligation d’adapter le poste de travail de ses salariés en situation de handicap.

Au final : L’inspection du travail compte bloquer toutes les demandes de ruptures conventionnelles émanant de Proservia.

Si vous avez été victime de ces agissements, envoyez-nous votre témoignage. Ne venez jamais seul à un entretien, faites-vous accompagner par un élu CGT.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *